Une Française à Stockholm

Novembre 2016 : deux ans et demi se sont écoulés depuis que je suis venue pour la première fois à Stockholm. C’était un week-end d’avril, le premier week-end du printemps (qui arrive toujours plus tard dans ces contrées septentrionales que dans le reste de l’Europe).

Je venais explorer la ville, découvrir un pays où je n’étais jamais allée, et dont je n’avais pas vraiment idée ; j’avais écrit à un copain suédois pour lui demander quelques recommandations. Je pensais qu’on irait boire un verre et qu’on se raconterait les dernières nouvelles. Au lieu de quoi il proposé de m’héberger et d’être mon guide pendant 5 jours. Le premier soir, il m’a traînée à l’anniversaire d’un de ses plus vieux amis. Malaise. Sans être complètement asociale, je n’aime pas beaucoup les foules, et encore moins lorsqu’elles sont composées de parfaits inconnus. Sans parler de la présupposée froideur scandinave (réputation sur laquelle je ne manquerai pas de revenir) qui, pensais-je alors, n’allait pas arranger les choses.

Evidemment, j’ai été très bien accueillie, et finalement ravie d’avoir eu l’occasion de passer ma première soirée en Suède en compagnie d’une bande d’autochtones sympathiques et fêtards plutôt que seule avec mon ordi dans une chambre d’auberge de jeunesse, comme je l’avais fait maintes fois auparavant. Le reste du week-end s’est enchaîné : ballades dans les vieux quartiers, et au bord de l’eau, barbecues, shopping, bières, musées. Je n’avais qu’à me laisser faire, Pedro connaît sa ville sur le bout des doigts.

Processed with VSCO with a4 preset

Vue de Riddarholmen depuis Monteliusvägen

Idylle de quelques jours avec l’un de ses amis, rencontré à la fête. Les jours sont devenus des années. Aujourd’hui nous vivons ensemble dans un petit appartement dans le centre de Stockholm.

Processed with VSCO with a4 preset

Swedenborgsgatan

Août 2015 : installation. Je venais alors de terminer mes études à Bruxelles, où plus rien ne me retenait. J’étais revenue plusieurs fois dans la capitale suédoise : j’aimais la ville et le garçon que j’y avais rencontré. Stockholm m’était certes devenue familière au cours de mes différentes visites, mais y vivre, y étudier, et même y travailler m’a permis d’en percevoir les couleurs et les rythmes de manière plus subtile, d’apprécier le glissement des saisons, et avec lui les changements de lumière, d’atmosphère, et d’humeur de ses habitants. Il me reste encore beaucoup à voir et à découvrir, mais il est évident qu’entre ce week-end d’avril 2014, à l’issue duquel je croyais mon aventure nordique terminée, et cette journée de novembre 2016, où je rédige ma première note de blog, alors que je suis désormais « chez moi » à Stockholm, mon regard sur la Suède et sur sa capitale a profondément évolué.

C’est ce regard et cette expérience que je souhaite ici exprimer. A travers ce statut flou qui est le mien,  étrangère installée et relativement intégrée – je ne parle pas couramment suédois, mais je commence à me dépatouiller – bien sûr pas réellement un pur produit de cette ville, mais pas tout à fait imperméable à ses influences non plus, ni « expat », ni réfugiée, je partagerai des impressions, des descriptions, des découvertes et des petits conseils. Ce blog s’adresse à tous ceux qui souhaitent en apprendre un peu plus sur Stockholm – curieux, voyageurs, habitants. J’évoquerai les endroits que j’aime : restaurants, bars, cafés, boutiques, musées, spectacles, promenades et parcs – ceux que je connais déjà, et ceux que je compte bien découvrir. Je parlerai également de la culture suédoise : musique, cinéma et séries, histoire, politique et société, cuisine, etc. J’espère que je saurai communiquer efficacement la passion et le bonheur que m’inspirent la ville et ses habitants, et que je prendrai autant de plaisir à écrire ce blog que j’en ai eu à découvrir Stockholm et la Suède jusqu’à présent.

Je tiens à remercier View Stockholm de m’avoir donné l’opportunité de commencer ce blog. N’hésitez pas à flâner sur le site et à consulter les autres blogs si vous parlez d’autres langues que le français ; vous y trouverez encore plus d’idées et de conseils.

Pour toute question, ou collaboration, vous pouvez m’écrire à l’adresse chloe@viewstockholm.se. Je vous répondrai avec plaisir !

Previous post

Next post